Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pim's
  • Le blog de Pim's
  • : Les hippocampes... Ma passion ! Tout ce qu'il faut pour en apprendre un peu plus sur cette fascinante petite bête !
  • Contact

Sites sur les hippocampes !

Demander C'est Trouv

hippoandco

Ya Quelques Temps

11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 13:55

Après avoir vu pourquoi l'hippocampe changeait de couleur, nous allons à présent voir comment. 
En effet, l'hippocampe emploie cette faculté à changer de couleur soit lorsqu'il se sent en danger afin de se protéger, soit tout simplement pour refléter ses émotions.

L'hippocampe est capable de changer de couleurs en contractant ou au contraire en relachant ces chromatophores. Ce sont
 les cellules pigmentaires. Chaque chromatophores est composé d'une cellule contractile ou d'une vésicule contenant le liquide pigmentaire. Ces chromatophore sont capables de changer de forme et de taille, ce qui cause le changement de couleur de l'hippocampe. Les changements de couleur peuvent se produire d'une manière trés rapide lorsque l'hippocampe est stressé ou attaqué par un prédateur, ou au contraire, il peut se faire très progressivement lorsqu'il est provoqué par l'action d'hormones.


Chromat.gif
Voici la tête que peut avoir un chromatophore d'hippocampe

Chez l'hippocampe, les chromatophores sont des cellules ramifiées, à l'intérieures desquelles se trouve le pigment. Quand le chromatophore se contracte, tous les pigments se concentrent en un point au milieu de la cellule, il en résulte la perte de couleur de l'animal (il devient clair, ou d'une couleur terne). Quand le chromatophore se relache, les pigments se repandent dans la cellule toute entière jusqu'à chacune de ses ramifications, il en résulte la coloration de la peau de l'animal d'une couleur chatoyante ou brillante.

Il existe différents types de chromatophores qui contiennent chacun des pigments différents comme la mélanine(noire), la xanthine (jaune), le lipochrome (orange), l'erythine (rouge)... Ces cellules contenant les pigments sont généralement empilées ensembles ou regroupées. Les hippocampes ont généralement très peu de chromatophores différents, et toutes les autres couleurs sont obtenues par mélange entre les pigments à la manière de la peinture. Par exemple un hippocampe ne possédant pas de pigment orangé pourra très bien arboré une très jolie cuirasse orange en dilatant simultanément ses pigments rouges et ses pigments jaunes.  

Lorsque tous les chromatophores de l'hippocampe sont relachés, l'hippocampe possède une jolie couleur noire.

Photo de Clyde Tamaru

Hippocampe Ingens appelé Beauté Noire car il ne possède que des chromatophores de pigment noir.

A l'invers lorsque tous les chromatophores sont contractés, l'hippocampe arbore une couleur blanche. 

Photo de Leslie Leddo


Le plus souvent les couleurs foncées (brun, noir, ou d'un marron très prononcé) sont synonymes de stress, en effet les hippocampes ont tendance à relacher les mélanophores (contenant la mélanine) lorsqu'ils se sentent agressés ou en danger. Il existe cependant des espèces qui ne possèdent qu'un seul type de chromatophores. 
Cependant les hippocampes n'ont pas tous la meme palette de couleur a leur disposition. Certains ne peuvent pas devenir rouge du fait de l'absence de pigments rouge dans leurs chromatophores. Généralement les espèces tropicales ont des couleurs plus chatoyantes que les espèces des eaux tempérées. Les hippocampes des eaux profondes ont souvent plus de pigments rouges orangés que les autres hippocampes.

Photo de Clyde Tamaru

Hippocampe possédant des chromatophores de couleur rouges en grand nombre.
Ils sont d'ailleurs surnommés "Fire Reds" en anglais.

Avec l'age, les couleurs des hippocampes ont tendance a s'estomper ou a devenir moins vives... 

En captivité, il est très dur d'arriver à conserver les couleurs chatoyantes des hippocampes. En effet, de nombreux facteurs entre en ligne de compte: leur environnement et leur état de stress biensur, mais aussi la surface dont ils disposent pour nager ou bien encore leur alimentation. Les éleveurs qui parviennent a ce prodige sont considérés comme des héros car cela relève de l'exploit !

Tout comme les hippocampes d'autres animaux marins ou terrestres possèdent ce type de cellules c'est le cas notamment: des caméléons, des céphalopodes (poulpes, pieuvres, seiches, calmars), des turbots, soles, perce pierre, et encore beaucoup d'autres...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe 23/04/2010 21:01


Bonjour,
Je viens de lire ton blog avec grand intérêt.
Je suis un peu stressé actuellement, je viens d'acquérir un couple d'yppo jaune et la femelle devient blanche. Même la tête. Es tu vraiment persuadée que c'est un signe de bien être?

Philippe


Pim's 28/04/2010 21:07



Bonsoir Philippe, 


D'après ce que je sais, les couleurs sombres sont signe de stress... par contre je ne peux pas te garantir que le fait que la femelle deviennent blanche soit un gage de bien être ! Es tu sur
qu'il s'agisse d'une femelle... car il arrive que les mâles prêts à recevoir les petits dans leur ventre arborent des couleurs claires voir trés claires !


Bonne soirée !



Pim's 12/09/2007 14:34

Je me doutais que c'était cette question là qui poserait problème...
En meme temps, c'est une généralité qui est faite mais bon c'est peut etre possible que certains hippocampes soient de vrais don juan ! ;)... mais bon tout comme toi, ils se doivent d'etre discrets sur leur expérience extraconjuguale !
Gros bisoux

PititeNou 12/09/2007 13:31

Euh... bon, je suis rassurée ! Comme je répond "peut être pas" à la deuxième affirmation, je ne suis pas un hippocampe !!! lol

Pim's 12/09/2007 11:19

Euh... est ce que c'est Biscuit qui portera vos petits ?
Est ce que tu vas lui rester toute ta vie fidèle ?
Est ce que tu es pourvue d'une longue queue préhensile ?
Si tu as répondu oui a ces trois questions... tu es pas loin de l'hippocampe mais faudrait que je te vois de plus pres!!!!
Bisouxx Nou

PititeNou 12/09/2007 00:06

Moi aussi je pratique le changement de couleur par rapport à l'état de stress et à l'environnement : rouge quand je ments, ou que je suis génée, ou que je suis trop restée au soleil, blanc quand je fais un malaise, voire jaune quand je suis dans le RER... suis-je un hippocampe ?