Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pim's

quelques particularités biologiques et physiques de l'hippocampe

3 Janvier 2008 , Rédigé par Pim's Publié dans #Biologie de l'hippocampe

Commençons par le début... Tout petit déjà l'hippocampe est particulier. Il ne mesure qu'une petite dizaine de millimètres pour la plupart et ont déjà la forme de leurs congénères adultes, à un détail prêt: leur corps est translucide. 
Déséquilibrés par le moindre mouvement des vagues, ces mini hippocampes s'accrochent au premier support venu. Ils remontent alors bien vite à la surface pour y gober une bulle d'air qui leur servira à gonfler leur vessie natatoire. Le danger les guette de toutes parts, mais leur croissance est rapide, leur peau se recouvre de pigments et les plaques osseuses commencent à se dessiner. Ils atteignent la maturité sexuelle aux alentours de 6 ou 8 mois 

undefined

















Autre particularité : l'hippocampe ne possède pas de nageoires pelviennes ni de nageoire caudale, cette dernière est remplacée par une longue queue préhensile. 

undefined
















L'hippocampe est aussi un animal très lent... Il lutte très difficilement contre les courants. Il se déplace grâce aux ondulations rapides de ces nageoires dorsales et aussi par l'action, certes moins importante de ses nageoires pectorales, situées à l'arrière de la tête. Ces nageoires pectorales servent à la stabilisation de l'animal. La queue quant à elle sert de balancier lors des déplacements en pleine mer, mais le plus souvent, l'hippocampe s'en sert pour se fixer à un support. 

undefined














Une autre particularité : la bouche de l'hippocampe composé d'un tube (dont la taille et la longueur varie en fonction des espèces). Le terme syngathidés provient de cette orifice buccal d'un genre spécial : "sun" ensemble et "Gnathos" machoire.

undefined
















L
es branchies, en arrière des yeux, ont une conformation particulière, également propre à la famille des syngnathidés ; elles s'ouvrent vers l'extérieur par un trou visible au-dessus des opercules. De plus les hippocampes ont des yeux indépendants l'un de l'autre et peuvent donc regarder dans deux directions différentes en même temps... à la manière du caméléon.

Enfin, contrairement à celle de la plupart des poissons, la peau de l'hippocampe n'est pas recouverte d'écailles mais de plaques osseuses formant les carènes anguleuses d'une véritable armure.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Bonjour, c'est en faisant une recherche sur l'hippocampe (partie du cerveau) que je suis tombé sur votre blog. Bravo ! Aussi instructif que poétique.... Bien à vous et à vos petites bêtes
Répondre
L
je viens de recueillir ce ptit animal que dois je lui donner a manger,du hyophilisé<br /> dcl
Répondre
S
Très bel article Pim's !<br /> Gros bisous :0010:
Répondre
P
Merci Siratus... <br /> les tiens ne sont pas mal non plus !<br /> Bisouxx <br /> Pim's
P
Pimousse... ça vit combien de temps un hippo ?
Répondre
P
Je te fais un article la dessus dès que possible !Bibi Pim's
C
Le Pimousse aussi est connue pour son armure anti parisiens hostiles dans le RER !! <br /> <br /> Bisous
Répondre
P
Ptdrrrr...et puis j'étais toujours accompagné de mon fidèle compagnon au regard de terreur ! ;)Bisoux Pim's