Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pim's
  • Le blog de Pim's
  • : Les hippocampes... Ma passion ! Tout ce qu'il faut pour en apprendre un peu plus sur cette fascinante petite bête !
  • Contact

Sites sur les hippocampes !

Demander C'est Trouv

hippoandco

Ya Quelques Temps

13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 23:00

On ne le répetera jamais assez mais un aquarium demande avant toute chose de la patience.
Voici les différentes étapes à respecter pour avoir un maximum de chance de conserver un aquarium viable !

1ère étape : la mise en eau

Avant de faire la mise en eau, il convient préalablement de vérifier l'ensemble du matériel, notamment l'étanchéité. Parce que qu'autant une fissure ou un problème d'étanchéité est gérable avec un petit volume, autant dans un bac de 120 L c'est rapidement le tsunami !
Après avoir fait le tour du propriétaire, il est temps de se jeter à l'eau !
Petit rappel important pour la mise en eau : LA POUSSEE D'ARCHIMEDE !!! Ben oui n'oubliez pas que les pierres vivantes et autres décors et plantes vont monter le niveau de l'eau. Il n'est donc pas nécessaire de remplir l'aquarium jusqu'à ras bord...

PS : si vous souhaitez introduire des pierres mortes dans l'aquarium qui viendront à être colonisé par les habitants des pierres vivantes. Il convient de les introduire suffisamment tôt dans le cycle de maturation.

Maintenant... ATTENTE de 2 semaines environs...

2ème étape : la mise en place des pierres vivantes

La seconde étape est la mise en place des pierres vivantes. Toutes les pierres vivantes doivent être placées dans l'aquarium en une seule fois. La qualité des pierres jouent un rôle très important dans la suite des opérations. Mieux vaut parfois attendre ou payer plus cher que de choisir des pierres de mauvaise qualité ou sale. 
Les pierres doivent être placées dans l'aquarium de façon à assurer la stabilité de l'édifice et ne doivent en aucun cas etre branlantes. De même éviter de mettre toutes les pierres vivantes en contact les unes avec les autres pour éviter une éventuelle invasion totale d'une maladie ou même d'un parasite. Il faut également penser à ménager des espaces pour que les poissons puissent circuler entre elles. De même; la face qui était préalablement exposée au soleil doit être exposé à la lumière dans votre aquarium. A partir de la mise en eau des pierres vivantes, il convient de mettre en place aussi l'éclairage avec alternance jour/nuit.  La flore mais aussi la faune attachée aux pierres vivantes va s'installer dans l'aquarium.

Il suffit ensuite d'attendre... environs 8 à 10 semaines. 

3ème étape : l'introduction des détritivores

Premiers animaux à être introduits : les détritivores qui vont aider le bac a devenir mature plus rapidement mais aussi comme leur nom l'indique à débarasser l'aquarium d'un certain nombre de ces déchets. Ce sont des herbivores (alguivores) ou des détritivores, auxiliaires efficaces qui vont nous aider à contrôler la croissance des algues, nettoyer puis entretenir l'aquarium. Le milieu doit leur permettre de survivre. C'est à dire qu'il est nécessaire qu'ils trouvent dans votre aquarium de quoi se  nourrir. Le fait de mettre des espèces différentes, aux habitudes alimentaires distinctes, élargi l’impact de ceux-ci sur les différentes variétés d’algues. Ces détritivores sont le plus souvent des gastéropodes (de la famille des escargots) ou des petits crustacés.


Durant cette période, les algues dites supérieures vont se développer au même titre que les algues corallines. Ceci est un bon signe... votre aqua est sur la bonne voie.

4ème étape : l'introduction des invertébrés

Une fois les petites algues corallines installées dans votre bac il est temps de faire emménager quelques invertébrés dans votre bac. Quelques propositions :
- Lysmata amboinensis : cette crevette est parfaite pour un aquarium récifal. Elle est de plus bien acceptée et même attendue par les poissons. En plus, elle débarrasse les poissons de certains de leur parasites "points blancs"(Cryptocariose).


-Lysmata wurdemanni discrètes et efficaces contre les anémones Aiptasia risquant d’envahir le bac.


- Les petites crevettes grises de nos régions Crangon crangon qui se comportent plutôt bien dans un aquarium récifal. Cependant il faut faire attention à ne pas en introduire si vous voulez aussi avoir des Tridacna.


5e étape : l'introduction des coraux mous

Vous pouvez enfin vous offrir vos premiers coraux mous (alcyonaires) choisis parmi les plus résistants : Sarcophyton, Sinularia, Lobophyton, Discosoma (Actinodiscus), Ricordea, Rhodactis, Zoanthus, Parazoanthus, Clavularia, Pachyclavularia, Xenia. Ce sont les coraux mous que l’on trouve le plus fréquemment chez les revendeurs. Ces coraux hébergent des zooxanthelles qui est leur principale ressource alimentaire. 

Voici un exemple de très beau Sarcophyton Elegans

Il est important d'introduire les coraux un par un afin d'être sur que chacun s'acclimate bien à l'aquarium et puis cela vous permet également de pouvoir choisir au mieux ou les mettre, lesquels choisir etc... Dans l'aquariophilie comme ailleurs, la patience est une vertu.

Mieux que d'acheter ces coraux chez le revendeur... obtenir des boutures d'un copain amateur de bocal sera une bien meilleure solution. Leur croissance est généralement bien meilleure. Quand on choisit des coraux durs, il est également important de prendre en considération leur future croissance pour ne pas se retrouver "envahi".

6ème étape : l'introduction des poissons

Il est très important de prendre en compte la taille ADULTE des poissons. Un hippocampus Ingens ne prendra pas la même place qu'un Zosterae. Il faut également tenir compte du comportement alimentaire, de la provenance, du biotope du poisson, de l'aménagement du bac, des colocataires qui partage l'aquarium avec lui. L'occasion de rappeler encore une fois, que l'hippocampe mérite un bac spécifique et qu'il doit de préférence ne pas être mélangé à d'autres poisson sous peine de le voir mourir de faim.

Mieux vaut également commencer par des espèces faciles avant d'avoir des espèces plus difficile telle que les hippocampes.

Le confort pour un poisson récifal passe avant tout par son sentiment de sécurité : Absence de prédateurs ou de concurrents agressifs (donc attention aux colocataires que vous imposez à vos hippocampes: quelques idées), qualité du décor comportant de nombreuses cachettes et refuges ainsi que par une nourriture copieuse et variée. Mais même dans un grand aquarium il ne faut pas placer deux individus ne pouvant pas vivre en communauté et luttant sans cesse.

Dans tout les cas, il est important de ne pas surpeuplé votre aquarium, tout d'abord pour le confort des poissons mais aussi car il vous sera très difficle de maintenir un tel aquarium du fait des déchets rejetés par tous ces poissons.

Je me permets également de vous rappeler qu'il est préférable de mettre les hippocampes en couple car c'est habituellement leur mode de vie. Ils évolueront mieux ainsi et seront plus heureux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pim's - dans Aquarium
commenter cet article

commentaires

Calyptre77 16/05/2008 00:37

Perso j'attendrais trois semaines pour mettre les premiers être vivant. Que l'eau "laiteuse" se forme et disparaisse.

A+

Pim's 19/05/2008 13:23



Après l'introduction des PV ?