Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pim's
  • Le blog de Pim's
  • : Les hippocampes... Ma passion ! Tout ce qu'il faut pour en apprendre un peu plus sur cette fascinante petite bête !
  • Contact

Sites sur les hippocampes !

Demander C'est Trouv

hippoandco

Ya Quelques Temps

7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 20:00

Cela fait déjà quelques mois mais il faut dire que... les mise à jour était rare à l'époque...
Après le malheureux décès d'Houchi II... nous avons décidé de repeupler notre nano... même si les escargots et les plantes c'est trés joli... nous avions envie d'un peu de vie.

Nous avons donc opter pour des Barbus Tetrazona mieux connu sous le nom de Barbu de Sumatra  aussi dénommés Puntius Tetrazona.



Ces chers petits sont d'une vivacité à toute épreuve... et adore être collés à leurs congénères ! Visiblement ils se plaisent bien dans notre Nano. Comme le montre les images, le Barbu possède 4 lignes noires verticales sur l'ensemble du corps dont une passe sur l'oeil. Il a une robe scintillante qui semble couverte de paillettes... ! Ses nageoires ventrales et dorsales arborent une jolie couleur rouge. 

Puntius tetrazona - Barbus de Sumatra


  • pH : 6.2 à 8. Ils aiment une eau plutot acide 
  • GH : 1 à 8
  • Température : 23 à 26°C. Les notres sont à 25°C et semble se plairent tout à fait !

    Petite anecdote : Lorsque le Barbu de Sumatra est endormi, il reste parfaitement immobile ce qui est rare, vue la vivacité de ce poisson, et pique légèrement vers le bas

    Il faut quand meme noter que ce petit poisson, sous son air bonhomme est un petit chenapan à ne pas mélanger à toutes les espèces ! En effet, s'il est maintenu en trop petit groupe, il s'attaquera aux autres poissons à défaut de pouvoir déverser son trop-plein d'énergie. Plus le groupe de Barbus est important, moins ils sont agressifs.

    Cependant, connaissant leur coté taquin, mieux vaut éviter de le maintenir avec des poissons à larges queues, ou trop lent que le Barbu s'amuserait à mordiller ou à poursuivre sans relache !
Repost 0
Published by Pim's - dans Eau douce
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 20:00

Parce que je ne m'en lasse pas et que je trouve ça super beaux...
Voici encore une photo de mes pti chéris : les hippocampus bargibanti !

Repost 0
Published by Pim's - dans Les espèces
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 20:00
Si je vous dis que l'hippocampe Bargibanti s'appelle ainsi parce que son découvreur s'appelle Georges Bargibant... vous me direz qu'il n'y a rien de vraiment passionnant la dedans !

Cependant, le plus drôle dans cette histoire n'est pas réellement le nom mais plutôt l'histoire qui l'accompagne. On dit souvent que de nombreuses découvertes sont faites totalement par hasard.
C'est ainsi que mon ami Bargibanti a été découvert... par le pur fruit du hasard !

En effet, c'est donc le biologiste Georges Bargibant qui l'a découvert en 1969 après avoir collecté une gorgone sur une des côtes de Nouvelle-Calédonie pour l'aquarium de Nouméa. Cette gorgone n'était pas n'importe laquelle... en effet il s'agissait d'une Muricella, venue accompagnée. En effet, elle portait en son sein, le tout petit hippocampe rose que j'affectionne à qui l'on allait donné le nom d'hippocampus Bargibanti.

Jolie découverte, non ?




 





Pour en apprendre plus sur le bargibanti  : c'est ici

Repost 0
Published by Pim's - dans Les espèces
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 16:30


Un grand merci à tout ceux qui sont venus et qui continue de venir régulièrement sur mon blog malgré des mises à jour qui se faisaient rare !
Il n'est pas si facile qu'on croit d'avoir internet chez soi... même si l'on est au XXIème siècle !
Je vous souhaite bonne lecture et vous promets des MAJ plus règulières !

Pim's

Repost 0
Published by Pim's
commenter cet article
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 19:00
Voici quelques nouvelles de mon aquarium...
Suite au décès d'Houchi II nous avions laissé nos petits escargots seuls...  avec la végétation !!

Pour faire plaisir à Minou et à moi aussi biensur, nous avons donc décidé d'ajouter de nouveaux pensionnaires...

Suspens Suspens...

Rendez-vous demain pour la surprise !!!!!
Repost 0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 19:00
Pour tout ceux qui voudrait et qui ne saurait pas quoi m'offrir... Voici une idée originale : un marque page hippocampe !
Y'a plus qu'à aller à la Rochelle pour aller l'acheter !

Repost 0
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 19:00

Si vous êtes un lecteur (une lectrice) assidu(e), ce dont je ne doute pas, vous vous rappelez certainement de l'article consacré à lévolution de l'hippocampe du début jusqu'à la fin de la grossesse dans le ventre de son père, en cas de besoin, ici.

J'en profite pour vous apporter quelques informations complémentaire.
En effet, la queue de l'hippocampe joue un rôle majeur... elle permet au mâle de rejeter l'eau contenue dans son marsupium en excerçant des pressions sur la poche.


Repost 0
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 19:00
Juste pour vous ce soir, quelques photo d'Hippocampus kuda... rien que pour votre plaisir !
Alors lequel est votre préféré ?

Pour retrouver l'article sur l'hippocampus Kuda, c'est
ici









Repost 0
Published by Pim's - dans Les espèces
commenter cet article
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 19:00

Ce soir c'est l'hippocampus kuda que je vous propose de rencontrer !


L'hippocampus kuda a été découvert par Bleeker en 1892. Il est appelé par nos amis anglophones Spotted Seahorse.



Il peut atteindre une taille adultre entre 7 et 17 cm. .

Son ère de répartition est principalement la zone indo-pacifique : du Pakistan, à l'Inde en passant par le Sud du Japon et Hawaï. Ils habitent habituellement dans les eaux saumâtres et notamment dans les estuaires de fleuves ou des rivières (d'ou son surnom en français, l'hippocampe de l'estuaire)

Le commerce international de l'hippocampus kuda est soumis à une restriction de la CITES. La taille minimal est encore une fois fixé à 10 cm.



Morphologie :
- entre 17 et 18 rayons à la nageoire dorsale
- entre 15 et 18 rayons sur la nageoire pectorale

- La couronne est plutôt basse, assez arrondie
- il y a des épines peu développées et plutôt arrondies elles aussi.
- Trés souvent les adultes ont une ligne sub-marginale noire sur la nageoire dorsale.
Ils possèdent certains caractères disctinctifs, notamment une tête assez imposante, un corps assez imposant aussi et un nez assez court.


Il peut prendre des couleurs différentes assez variées. Il peut être complètement noir et comme recouvert d'une texture granulé, il peut aussi être comme rayé, jaune, ou crème avec de large bande, ou encore couvert de points noirs (en particulier sur les femelles).


Sommaire des espèces : ici

Repost 0
Published by Pim's - dans Les espèces
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 19:00
Ce soir c'est un coup de gueule que je pousse !!!

En effet je suis moi-même adepte du net et j'y passe un certain temps, pour y faire des recherches, me tenir au courant surtout concernant ma passion, les hippocampes.

Au détour de mes périgrinations noctures, voici le texte que j'ai trouvé :

"Le corps, de 2,5 à 36 cm de long selon les espèces, est compressé latéralement et porte non pas des écailles sur la peau mais, sous la peau, une carapace semi-rigide constituée de cinquante plaques osseuses rattachées à la colonne vertébrale. Ces plaques jointives forment des crêtes et dessinent onze anneaux qui semblent diviser le corps. Les crêtes sont munies de pointes venimeuses. La peau peut former des excroissances filamenteuses".

Les crêtes sont munies de pointes vénimeuses ???? Alors là, c'est bien la première fois que j'entends un truc pareil. l'hippocampe est l'un des animaux les plus inoffensifs. Nous l'avons vu au travers de différents articles, l'hippocampe est menacé au niveau mondial du fait de son absence totale de moyen de défense. En effet, il ne peut compter que sur ces talents de camouflage et sa carapace rigide.

Voilà en ce qui me concerne, je trouve peu respectueux d'inscrire sur des sites grands publics de telle information, qui peuvent dans les têtes de certains créer la confusion.

Biensur, dans le cas où, il existerait des espèces du genre hippocampus pourvus d'épines ou d'excroissances vénimeuses, je souhaiterais en savoir plus.
Repost 0