Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pim's
  • Le blog de Pim's
  • : Les hippocampes... Ma passion ! Tout ce qu'il faut pour en apprendre un peu plus sur cette fascinante petite bête !
  • Contact

Sites sur les hippocampes !

Demander C'est Trouv

hippoandco

Ya Quelques Temps

29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 20:55

Pour ma première publication depuis plusieurs mois, je vous propose une jolie initiative !

Pour mieux protéger, il faut mieux connaître, c'est du moins ce que pense le site Peau Bleue en vous proposant deux programmes :

- HIPPO ATLAS : vous êtes un plongeur et au détour d'une virée en mer, vous avez croisé des hippocampes, vous n'avez qu'à dire où afin de permettre de recenser les populations d'hippocampes.

- HIPPO HABITAT : même principe mais cette fois-ci, il faut étudier le lieu environnement : quel type de sol, quel type de plantes... 

Si besoin de plus d'infos, allez donc faire un tour ici !

Bonne soirée à tous et à bientôt !

Repost 0
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 20:00

 

On connaît le goût des anglais pour les paris ! En octobre dernier, un bookmaker britannique du nom de William Hill a récemment décidé de prendre des paris sur un hippocampe !

Eh oui, ce cher William, a décidé de parier sur le nombre de bébés qui naitrait d'un des hippocampes du Zoo de Londres, prénommé Samuel. Bien entendu, la totalité des gains sera reversé au Projet Seahorse d'Amanda Vincent et à la Société zoologique de Londres pour la préservation de l'espèce !

Le pari a une côte de 8-1. Samuel, le papa hippocampe a déjà donné naissance à 918 bébés hippo, il s'agit donc pour lui de réitérer l'exploit et de donner naissance à 900 bébés.

Cette info est paru dans le Sun du 2 octobre dernier, on attend avec impatience de savoir si Samuel sera encore une fois un "heureux papa" plus de 900 fois !

Ils sont fous ses anglais !

Repost 0
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 19:00

Que reconnaissez vous sur la photo ci-dessous ??

 

 

Mais oui biensur, la Tamise... 

Maintenant vous allez me dire : quel est le rapport entre la Tamise et les hippocampes ?


Le voici, le voilà, tout en chair et en nageoires ! Eh oui, cet hippocampe a bel et bien été trouvé, il y a quelques années, dans l'estuaire de la Tamise !

Cette découverte avait d'ailleurs été tenu secrète jusqu'à ce que les hippocampes soit placé sous un statut plus protecteur.

L'arrivée impromptu de ce cher hippocampe est certainement due à l'augmentation du plancton à cause des changements climatiques et du réchauffement de la planète. Quelques années en arrière, la Tamise avait été déclarée "zone biologiquement morte" et depuis plusieurs decennies, les biologistes s'affairent à réhabiliter cette zone !

Le réchauffement climatique aurait donc au moins eu une bonne répercussion.

Repost 0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 19:00


Comme promis je vous propose aujourd'hui un article consacré à l'écloserie expérimentale créée par l'Institut Océanographique Paul Ricard, sur l'île des Embiez (dans le Var).



Cette écloserie a différents buts que je vais tenter de vous résumer : 
- diminuer la pêche des espèces menacées ayant une valeur marchande importante et à long terme, aider les "petits pêcheurs".
- permettre d'augmenter la production de micro-algues pour lutter contre la sous-nutrition dans les pays en voie de développement et même développer la productiond de biocarburant.
- permettre l'étude de la biologie et du comportement des espèces telle que l'hippocampe pour affiner les technique d'élevage.
- permettre à certains pays en voie de développement, pour lesquels la surpêche est pratiqué pour des raisons de survie des populations, de profiter des techniques mises en place en écloserie.
- éduquer les populations et les informer de la nécessité de la conservation de la biodiversité marine et des enjeux que cela représente.

Le site retenu pour l'implantation de cette écloserie est celui de l'île des Embiez dans le Var ( près de Six-fours-les-Plages où j'ai passé toutes mes vacances d'été depuis mon enfance). Depuis 1981, une station d'aquaculture avec nurserie avait déjà été implantée sur ce site. Il s'agissait d'apprendre à contrôler le développement des loups ou de la daurade afin de compléter la pêche locale et de transmettre leur savoir-faire aux pêcheurs. Pari gagné !

Nouveaux horizons avec cette écloserie qui se penche sur le cas de l'hippocampe afin d'assurer sa préservation. Depuis déjà plusieurs années, des essais concluants ont été menés sur les hippocampus hippocamus et les hippocampus guttulatus mais aussi sur l'oursin comestible (Paracentrotus lividus). Cette écloserie va permettre de réaliser une production à plus grande échelle et peut être de sauver ces espèces d'une disparition annoncée !
Saluons cette belle initiative !

Un article est consacré à cette écloserie sur le site de la Ville de Six-Fours : c'est ici
Pour retrouver l'article originel sur les déclaration de JL Borloo, c'est là

Repost 0
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 19:00
Comme je vous l'ai déjà rappelé dans de nombreux articles, les hippocampes sont une espèce menacée... et ce n'est pas le cas que dans des contrées lointaines... nos hippocampes français sont aussi en danger !

Au cours de sa visite aux Embiez dans une écloserie expérimentale créée par L'Institut Océanographique Paul Ricard, Jean-Louis BORLOO a décidé de renforcé la protection des hippocampes par le droit français.

Comme vous le savez déjà
voir ici, l'hippocampe est protégé par la CITES et notamment par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, cependant le droit français ne lui reconnaît pas le statut de protection renforcée de l'article L 411-1 du Code de l'Environnement qui interdit la capture, la commercialisation ou la naturalisation des animaux.

Jean-Louis BORLOO souhaite que la possibilité de soumettre l'hippocampe a ce régime particulier de protection soit rapidement mis à l'étude.

Un seul mot : Bravo Monsieur Borloo ! ;)


A suivre prochainement un article sur l'Ecloserie expérimentale...



Repost 0
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 20:00
Une centaine d'hippocampes avaient été pris dans des filets. Hier les survivants
ont été relâchés Il a eu une belle surprise Robert Rumeau en explorant mi- novembre ses capéchades à la Pointe et au Barrou. Dans l'un de ses filets, il a trouvé une quarantaine d'hippocampes esquichés par des anguilles surexcitées. En deux ou trois jours, c'est une centaine en tout qu'il a collecté bien malgré lui. Le Sétois s'est donc tourné vers la société Murex du sympathique Jean-Marc Vitale, qui accueille, entre autres, les animaux marins blessés ou pêchés par mégarde. Durant trois semaines, Patrick Louisy, le scientifique de l'association Peau Bleue pour le projet Hippo-Thau, a donc pu les y soigner, les observer et malheureusement ôter tous ceux qui n'ont pas résisté aux violents contacts
des anguilles.
Après trois semaines, une vingtaine de ces hippocampes survivants, qui devaient être en train de migrer au moment de leur capture, ont été envoyés dans un aquarium spécialisé afin qu'ils puissent s'y reproduire. « Cela évitera ainsi de les prélever dans le milieu naturel » , explique Patrick Louisy. Les autres, une soixantaine, ont été relâchés dans leur élément, hier matin. Extraits précautionneusement du bac, ils ont ensuite été placés dans des seaux puis direction l'étang de Thau.
Mais vu les courants et la forte tramontane de la matinée, l'opération "libération" s'est déroulée au bout du canal du Rhône à Sète. Lentement et avec leur classe naturelle, les hippocampes mouchetés ont glissé des seaux dans l'eau. Où ils se sont tout de suite dirigés vers les profondeurs pour s'accrocher aux algues présentes. Pour eux, une nouvelle vie commence. Ils peuvent remercier Robert Rumeau pour son geste. Photos Vincent ANDORRA

Article de Philippe MALRIC
Photo de Vincent ANDORRA

Article que vous pouvez retrouver sur le site Midi Libre 
Repost 0
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 20:00
C'était mercredi soir aux environs de 18h40 (précis n'est ce pas ?) sur la chaîne France 3 Montpellier. Biensur je me doute bien que vous n'avez pas tous cette chaîne car vous n'êtes pas tous sur Montpellier (me trompe-je?) C'est donc un lien que je vous propose afin de pouvoir voir ce joli reportage !

ici ici clique ici ici

Ce sympathique petit reportage a été tourné à l'occasion d'un lâcher d'hippocampes à l'initiative de la société AquaRID (spécialisée dans l'élevage et l'acclimatation des animaux marins) et le projet Hippo-Thau (association de défense des hippocampes du bassin de Thau).
En effet, ces derniers temps, les pêcheurs de l'étant ont régulièrement retrouvé dans leurs filets des centaines d'hippocampes. Les petits rescapés ont alors été confiés aux bons soins des scientifiques de l'Association Peau-bleue qui se sont chargés de les soigner pour pouvoir assurer leur retour dans leur milieu naturel.

Repost 0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 20:00
En cette période de Noël, j'en appelle à votre générosité...
Comme je vous en ai déjà fait part dans plusieurs post... (voir
ici ), la survie de l'hippcampe est une préoccupation pour bon nombre d'associations qui luttent au quotidien par leur action et leurs recherches à préserver ce que Dame Nature nous a si joliment offert !
Je sais bien que vous n'êtes pas -tous- milliardaire... mais même le plus petit des gestes compte ! Donc n'hésitez pas si le coeur vous en dit !!!

Voici deux liens intéressants décrivant l'action de cette association d'outre manche !
ici et ici
Repost 0
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 20:00
Pour mon retour (sans flonflon ni trompette)...  c'est une version chocolatée de l'hippocampe que je vous propose !
Après tout... pourquoi faillir à la tradition... Décembre c'est le mois de Noël mais c'est aussi le mois du CHOCOLAT et pour tout ceux qui me connaissent... ils savent à quel point j'aime ça !
Suite à mes récents " tsunamis", le chocolat a été l'arme fatale de contre attaque... et oui c'est trés bon pour le palais mais aussi bon pour le moral !!


Ce petit hippo fait partie des réputés chocolats belges Les Guylian. Biensur comme vous avez pu le voir ils ont la forme de l’hippocampe, symbole de la marque. Ils existent en six saveurs délicieuses : praliné-noisettes original de Guylian, truffe au lait onctueuse, crème d’orange fraîche, caramel croustillant, cappuccino doux et, nouveau dans l’assortiment, un chocolat noir à 70% de cacao fourré d’un ganache noir.

Et vous ne connaissez pas la meilleure... Manger du chocolat est bon pour notre santé (physique et mentale) mais aussi pour la survie de l'hippocampe !!!
Eh oui... vous avez bien entendu...  Figurez vous que les chocolats Guylian sont le sponsor du projet Hippocampe depuis 1999. Chaque fois que vous achetez une boite de chocolats c'est l'hippocampe que vous aidez !!

Allez courage... faut en manger des boîtes et des boîtes... les hippocampes sont vraiment en danger !!

Repost 0
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 19:00

Nous avons déjà vu dans un précédent article, quels étaient les prédateurs naturels des hippocampes (pour voir ou revoir l'article c'est ici). Bien souvent les hippocampes échappent à leur prédateur par leur technique de camouflage ou par leur côté osseux, peu appétissant aux primes abords.

Pourquoi alors cette petite bête est elle menacée ?

Tout simplement pour les raisons suivantes :
- c'est un ingrédient phare de la médecine chinoise. Ce serait un remède miraculeux pour bon nombre de maladie !  
Pour en savoir plus...
Afin de répondre à cette demande, l'hippocampe est surpêché dans différentes zones du globe !
- Pourquoi l'hippocampes est un souvenir idéal de vacance ??? tout simplement car même mort depuis des années, ils conservent leur forme si particulière ! Leur couleur a par contre tendance à ternir quelque peu !
- Beaucoup d'aquariophiles rêvent d'avoir des hippocampes... peu cependant prennent le temps de se renseigner suffisamment pour pouvoir lui offrir des conditions de vie les plus adéquates ! L'espérance de vie limitée et les connaissances des propriétaires d'aquarium qui le sont tout autant... conduisent à la raréfaction de l'espèce !
- La dégradation de leur habitat et la pollution réduisent considérablement leur lieu de vie à portion congrue ! Ils sont aussi régulièrement pris pour cible lors du chalutage des crevettes ! Sans oublier biensur la pêche a l'explosif responsable de bon nombre de morts d'hippocampe !

Repost 0