Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pim's
  • Le blog de Pim's
  • : Les hippocampes... Ma passion ! Tout ce qu'il faut pour en apprendre un peu plus sur cette fascinante petite bête !
  • Contact

Sites sur les hippocampes !

Demander C'est Trouv

hippoandco

Ya Quelques Temps

8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 22:11

En cette seconde semaine de janvier, je ne faillis pas à la tradition... de la galette et qui dit galette dit couronne ! Quel rapport avec les hippocampes me direz vous... ?

Et bien les hippocampes ont une couronne eux aussi... pas besoin d'avoir la fève pour ça ! Chaque hippo est doté de sa couronne ! En voici un exemple ci-dessous 

coronet.jpg

Pourquoi un article sur les couronnes des hippocampes ? c'est vrai... j'vous l'avais déjà dit que les hippocampes en était tous doté... Ce que vous ne savez pas (encore) c'est que chaque couronne est aussi spécifique a chaque hippocampe que nos empreintes digitales. 

Bref s'il existait des "Experts" sous la mer, il dirait surement : "Nous avons trouvé une trace de la couronne, faites moi un test pour voir s'il est dans notre fichier... " et c'est ainsi que Monsieur Hippo qui avait un peu brutalisé Madame Hippo sans laisser son reste (pas sympa tout ça) se fait choper ! 
 

Repost 0
6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 11:05

aaaaaa-hippocampe.jpg

 

Suite à l'interrogation soulevée par PetiteNou, je ne puis que me fendre d'un article sur le sujet.
Sache Nou que l'hippocampe n'a pas une durée de vie très importante... en effet il est rare qu'il dépasse 4 ans.

Généralement on dit que l'hippocampe vit entre 2 et 4 ans, ca peut donc varier du simple au double. Beaucoup de choses peuvent influencer la durée de vie de l'hippocampe. Il y'a d'énormes différence de longévité entre les hippocampes sauvages et ceux en captivité.

Pour les hippocampes vivant en pleine mer... ils vivent habituellement plus vieux... a condition d'arriver à déjouer les tours des prédateurs marins et humains. Pour les hippocampes vivants en captivité, les paramètres de l'aquarium font beaucoup varier la durée de vie de l'animal.  Pour avoir de plus grandes chances de conserver l'hippocampe plus longtemps il faut veiller à ce que l'aquarium ressemble le plus possible au biotope naturel ! Mais quoi qu'il en soit, cet exercice reste réservé "aux chevronnés"... car il est très difficile de maintenir des hippocampes ! 

Voilà Petite Nou, j'espère avoir répondu à ta question !

Repost 0
Published by Pim's - dans Généralités
commenter cet article
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 21:53

Commençons par le début... Tout petit déjà l'hippocampe est particulier. Il ne mesure qu'une petite dizaine de millimètres pour la plupart et ont déjà la forme de leurs congénères adultes, à un détail prêt: leur corps est translucide. 
Déséquilibrés par le moindre mouvement des vagues, ces mini hippocampes s'accrochent au premier support venu. Ils remontent alors bien vite à la surface pour y gober une bulle d'air qui leur servira à gonfler leur vessie natatoire. Le danger les guette de toutes parts, mais leur croissance est rapide, leur peau se recouvre de pigments et les plaques osseuses commencent à se dessiner. Ils atteignent la maturité sexuelle aux alentours de 6 ou 8 mois 

undefined

















Autre particularité : l'hippocampe ne possède pas de nageoires pelviennes ni de nageoire caudale, cette dernière est remplacée par une longue queue préhensile. 

undefined
















L'hippocampe est aussi un animal très lent... Il lutte très difficilement contre les courants. Il se déplace grâce aux ondulations rapides de ces nageoires dorsales et aussi par l'action, certes moins importante de ses nageoires pectorales, situées à l'arrière de la tête. Ces nageoires pectorales servent à la stabilisation de l'animal. La queue quant à elle sert de balancier lors des déplacements en pleine mer, mais le plus souvent, l'hippocampe s'en sert pour se fixer à un support. 

undefined














Une autre particularité : la bouche de l'hippocampe composé d'un tube (dont la taille et la longueur varie en fonction des espèces). Le terme syngathidés provient de cette orifice buccal d'un genre spécial : "sun" ensemble et "Gnathos" machoire.

undefined
















L
es branchies, en arrière des yeux, ont une conformation particulière, également propre à la famille des syngnathidés ; elles s'ouvrent vers l'extérieur par un trou visible au-dessus des opercules. De plus les hippocampes ont des yeux indépendants l'un de l'autre et peuvent donc regarder dans deux directions différentes en même temps... à la manière du caméléon.

Enfin, contrairement à celle de la plupart des poissons, la peau de l'hippocampe n'est pas recouverte d'écailles mais de plaques osseuses formant les carènes anguleuses d'une véritable armure.

Repost 0
26 décembre 2007 3 26 /12 /décembre /2007 20:06

juste pour le plaisir, je vous poste cette photo d'un hippocampus bargibanti...
J'trouve qu'elle est marrante alors je résiste pas ... 

hippocampus-bargibanti-4.jpg





























Et vous vous le trouvez comment ce pti bargibanti ?

Repost 0
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 10:56

Si, nous les humains avons le choix de pouvoir changer de vêtements et de s'habiller en fonction de nos humeurs... les hippocampes eux comme vous l'aurez surement remarquer ne peuvent pas en faire autant...

Leurs habits à eux ce sont les chromatophores ! ( pour voir l'article explicatif ici et un échantillon des couleur ici).

Qu'est ce qui agit sur les chromatophores et fait changer mes chers hippocampes de couleur? 

- l'effort
-- les seahorses répondent souvent à l'effort en arborant des couleurs plus foncées. Vous remarquerez que chez l'humain c'est un peu pareil... lol... regardez donc la couleur de votre cher et tendre après avoir couru un 100m dans les rayons des magasins pour avoir le dernier rouleau de papier cadeau.  

- l'etat émotif -- une couleur pâle reflète souvent un état d'éveil élevé. D'autre part, la crainte, l'inquiétude et la détresse sont généralement accompagnées d'une coloration foncées et sombres. C'est d'ailleurs un des premiers signes, on dit souvent qu'une fois acclimaté, si vos hippocampes conservent une couleur foncée, c'est que ces conditions de vie ne sont pas optimum !

- les interactions sociales -- les individus dominants sont plus colorés ; les hippocampes soumis s'obscurcissent. 


- la concurrence pour un compagnon de vie-- les hippocampes deviennent souvent plus colorés lorsqu'ils se font la cour ; les hippocampes sont souvent plus colorés le matin pour leurs rituels de salutation (les hippocampes aussi se font leur câlin du matin), et les rivaux passent par les changements caractéristiques de couleur pendant leurs confrontations, le changement rapide de couleur servant de moyen de disuasion.


- la qualité de l'eau -- les niveaux élevés des pertes azotées (par exemple, ammoniaque, nitrite ou nitrate) cause un noircissement chez les hippocampes

- le taux d' O2/CO2 -- les niveaux bas de l'oxygène (ou les niveaux élevés de CO2) peuvent être la cause qu'un hippocampe coloré perde sa couleur

- la couleurs du fond -- les hippocampes changeront souvent de couleur afin de se camoufler avec leur environnement immédiat.

- les médicaments -- quelques antibiotiques et remèdes malachite-vert-basés affectent négativement la couleur et encore une fois encourage le noircissement de l'hippocampe.

- la présence de nouveaux congénères-- les hippocampes peuvent changer leur coloration pour immiter un nouvel arrivant.

-La température -- les chromatophores tendent à se contracter à températures élevées (au-dessus de la zone du confort des hippocampes), causant une perte de couleur ; des temps plus frais dans leur marge optimale peuvent faire le colorant des cellules augmenter, maintenant des couleurs lumineuses.

-La maladie -- les infections de peau (bactérien, fongique, ou parasite) peuvent causer la perte localisée de pigmentation ou la décoloration des régions infectées.

-le régime alimentaire-- les hippocampes ne peuvent pas synthétiser les colorants utilisés dans leurs chromatophores. Il est donc important d'enrichir leur nourriture avec des colorants tels que des carotenoïdes sous une forme qu'il est facile pour eux absorber. Si des additifs de couleur ne sont pas fournis, les chromatophores perdront graduellement leurs colorants. Ceci signifie que les couleurs des hippocampes jaunes, oranges, et rouges perdront de leur éclat graduellement avec le temps si leur régime quotidien manque decarotenoïdes. C'est une raison pour balancer des carottes rapées dans l'aquarium, hein ?

- La lumière -- les hippocampes peuvent s'obscurcir en réponse au rayonnement UV ou à l'éclairage excessivement lumineux, produisant la mélanine excessive comme mesure de sauvegarde, tandis que les ampoules qui émettent des longueurs d'onde de lumière décalées vers la fin rouge du spectre visuel peuvent considérablement augmenter la coloration des hippocampes rouges, oranges ou violacés. 

Voilà voilà... et un dernier conseil... si vous voulez que vos hippocampes arborent une jolie couleur rouge/rosée, facile... il suffit de placer l'aquarium à proximité du sapin et t'attendre que le Papa Noel arrive... sous le coup de l'émotion et de la beauté des cadeaux qui lui sont destinés, votre hippocampe rosira comme une jeune fille, les plus émotifs deviendront écarlates !!!!! ;)


JOYEUX NOEL A TOUS !!!!!!!!

Votre Pim's

Repost 0
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 20:06

Si chez certains animaux, il n'est pas bien difficile de remarquer qui est le mâle et qui est la femelle... chez d'autres il n'en est rien et à moins d'etre un expert en la matière... la tâche est ardue !!
Pour l'hippocampe il n'en est rien... reconnaitre Maman hippo de Papa hippo est presque un jeu d'enfant !

En effet, comme je vous l'ai déjà dit, c'est papa hippocampe qui porte les petits tandis que Maman hippocampe conserve une ligne irréprochable...

Pour connaître le sexe de la bête il suffit de regarder !!! Si l'on aperçoit une poche : c'est un mâle. Dans le cas contraire c'est une femelle ! Certains amateurs ont l'habitude de dire que le mâle hippocampe se reconnait par l'absence de nageoire anale... c'est TOTALEMENT ET COMPLETEMENT FAUX ! En effet, bien souvent la nageoire anale du mâle est plus petite et moins visible car le marsupium (ou poche ventrale du mâle) la dissimule en partie.

seahorse-male-female.gif




Repost 0
Published by Pim's - dans Généralités
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 20:27

Rappelez vous, il y a encore quelques jours, je vous parlais de Monsieur COLEMAN... le découvreur du très petit mais non moins fameux, Hippocampus Colemani.
Ce Monsieur est loin d'en être à son coup d'essai, en effet il a à son actif un certain nombre de découvertes... 
Quelques exemples de la Colemania :



COLEMAN'S SEA STAR

coleman-seastar.jpg









Echinaster colemani
Rowe and Albertson, 1987 (137mm)




COLEMAN'S FLATWORM

Coleman-Flatworm.jpg










Pseudoceros colemani
Prudhoe, 1978 (20mm)



COLEMAN'S SEA SQUIRT

Coleman-Sea-Squirt.jpg 

Polyandrocarpa colemani Kott, 1994









COLEMAN'S SHRIMP
Coleman-Shrimp.jpg












Periclimenes colemani
Bruce, 1975 (20mm)



COLEMAN'S CHROMODORIS
Coleman-Chromodoris.jpg










Chromodoris colemani
Rudman, 1982 (25mm)



COLEMAN'S TRIPTEROTYPHIS
Coleman-Tripterotyphis.jpg











Tripterotyphis colemani
(Ponder, 1972) (15mm)



COLEMAN'S PHYLLODESMIUM
Coleman-Phyllodesmium.jpg











Phyllodesmium colemani
Rudman, 1991 (76mm)



COLEMAN'S SOFT CORAL
Coleman-Soft-Coral-copie-1.jpg










Dendronephthya colemani
Grasshoff, 1978



COLEMAN'S WEEDFISH
Coleman-Weedfish.jpg











Heteroclinus colemani
Hoese, 1976



COLEMAN'S STONY CORAL
Coleman-Stony-Coral.jpg












Monastrea colemani
Veron, 2000



NEVILLE COLEMAN'S SOFT CORAL
Neville-Coleman-Soft-Coral.jpg












Moolabalia nevillecolemani
Alderslade, 2001




COLEMAN'S MANTIS SHRIMPColeman-Mantis-Shrimp-copie-2.jpg












Lissosquilla colemani
Ahong, 2001 (100mm)



COLEMAN'S BUBBLE CORAL SHRIMP
Coleman-bubble-Shrimp.jpg










Vir colemani
Bruce, 2004 ( 15mm)


mais aussi :

Coleman’s Grubfish
Parapercis colemani Randall & Francis, 1990 

Coleman’s Nemertean Worm Genus

Colemaniella Gibson, 1985



et biensur 
Coleman’s Pygmy Seahorse !!!!!!

hippocampus-colemani-copie-1.jpg





Nul doute que certain d'entre vous ont déjà croisé au cours de leurs plongées ou de leurs recherches un des spécimens découvert par Coleman.
Espérons qu'il fera encore de si intéressantes découvertes...

Repost 0
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 20:38

Il est parfois difficile de faire aussi bien que Dame Nature... Maintenir un aquarium d'eau de mer, demande de solides connaissances en chimie et un apprentissage minutieux des besoins de l'espèce. C'est pourquoi je vous propose aujourd'hui de vous faire un petit résumé des "besoins chimiques" nécessaire au maintien d'hippocampes en aquarium. 

Produit

quantité

 fréquence

Explications

Ammoniaque (NH3NH4+)

0.00

Journalier

L'amoniaque est le premier ennemi des invertébrés et des poissons en général capable de causer la mort a très basse concentration.

Nitrite (N02)

0.00

Journalier

un niveau trop élevé de nitrate peut causer la destruction de l'écosystème au sein de l'aquarium et créer du stress chez les poissons.

Nitrate (N03)

below 15 ppm

Hebdomadaire

C'est un bon indicateur de la qualité général de l'eau et celui ci doit être maintenu assez bas si l'on veut que les invertébrés se développe. 

Salinité

1.021 - 1.024

Journalier

La salinité mesure la somme totale de solides dissous dans l'eau marine. Il est d'habitude enregistré comme une densité (S.G). Mais peut aussi être mesuré par mille (ppt). L'évaporation constante de l'eau douce de l'aquarium fait augmenter la concentration en sel . Maintenir la salinité de l'eau douce est une nécessité.

pH

8.1 - 8.3

initialement journalier puis hebdomadaire

Le pH est une mesure de l'alcalinité ou de l'acidité d'eau d'aquarium. Quelques changements naturels doivent être attendus pendant la journée. L'eau de l'aquarium peut atteindre 7.9 à la fin de la nuit et etre à 8.4 au coucher du soleil. Ces cycles pH naturels sont graduels mais ne cause pas particulièrement de stress aux hippos. 

Phosphates (PO4)

0.00

Mensuel

Les invertébrés ne prospèrent pas quand les niveaux de phosphate deviennent hauts. Les phosphates arrivent dans l'aquarium par le carbone contenu dans l'eau non filtré et les sels marins, mais surtout par les produits rejetés par les poissons. Des algues marines envahissante se développent lorsque les niveaux de phosphate sont trop hauts. Les changements fréquents et la volonté de conserver une eau de bonne qualité fait considérablement baisser le niveau de phosphates.

Oxygène dissous(02)

6 - 7 ppm

Mensuel et chaque fois que nécessaire

Les poissons comme les invertébrés profitent des hauts niveaux d'oxygène dissous. La bonne circulation d'eau est la clé, l'oxygène ainsi tiré aère l'eau. L'oxygène dissous affecte aussi pH.

Cuivre

0

de temps en temps et quand nécessaire

Les médications à base de cuivre s'avèrent relativement efficace dans le traitement des maladies des invertébrés et autres poissons.Cependant il reste toxique et ne doit etre utilisé qu'avec parcimonie. Le cuivre affecte particulièrement les hippocampes. Il doit être évalué de temps en temps.

Calcium

350 - 400 ppm

Mensuel

Le calcium est un élément essentiel dans l'aquarium marin. Un grand nombre d'invertébrés tire des éléments essentiels a sa vie dans ce calcium et ses réserves doivent être reconstituées régulièrement par des changements d'eau fréquents. Il peut parfois être nécessaire d'ajouter du calcium au système.


A bientot pour de nouvelles informations... sur l'hippo !
Repost 0
Published by Pim's - dans Aquarium
commenter cet article
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 19:40

Ce soir, je vous présente 
l'hippocampus Colemani !! 

hippocampus-Colemani-2.jpg


Il a été découvert par Kuiter en 2003... c'est donc un hippocampe découvert encore récemment. 

hippocampus-colemani.jpg
Il est endémique du Sud Ouest du Pacifique et plus particulièrement des iles de Lord Howe.

Comme de nombreux hippocampe, l'hippocampus Colemani est soumis aux restrictions de la CITES en ce qui concerne son commerce.  

Les espèces naines d'hippocampes se trouvent habituellement a plus de 30 mètres de fond mais cette troisième espèce d'hippocampes pygmés a été trouvé a seulement 5 mètres de profondeur dans un lagon des iles de Lord Howe.

L'hippocampus Colemani vit au milieu des zostères et des algues filamenteuses. On retrouve d'ailleurs ce type d'algues a meme le corps de l'hippocampe à la manière de l'hippocampus Bargibanti.

hippocampus-Colemani-7.JPG

Habituellement ils arborent une couleur d'un jaune doré avec sur le tronc et la queue des marques circulaire blanches ou rouges.
On le distingue assez aisément des autres hippocampes  par différentes caractéristiques : 
- une très petite taille de moins de 23 mm... ce qu'on appelle communément un hippocampe nain ou pygmé. 
- une queue très longue qui peut représenter jusqu'à 60% de la bête ! Tout de même !
- un grand nombre d'anneaux sur la queue
- une seule nageoire dorsale placée à l'arrière de la tête.

HipColemaniX3.jpg


Pourquoi l'hippocampe a t'il ce nom là ?
Comme pour beaucoup d'espèce, l'hippocampe a pris le nom de son découvreur. En effet, c'est Monsieur Neville Coleman qui a découvert et photographié cette espèce. 

A bientot pour de nouveaux articles...





Repost 0
Published by Pim's - dans Les espèces
commenter cet article
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 22:27

Si Papa Hippo porte et accouche des petits...
Maman Hippo n'en est pas moins maternelle !

hippocampus-whitei-7.jpg

Une très jolie photo entre une femelle Hippocampus Whitei et son petit, un moment de tendresse superbement capturé !

ici

 

Repost 0
Published by Pim's - dans Les espèces
commenter cet article